Livraison Offerte & Paiement Sécurisé

Votre panier est vide.

Interview d'une sportive de caractère : fania_fitness

Interview d'une sportive de caractère : fania_fitness

  • illyos official
  • 07 August, 2019

 

Aujourd'hui nous nous retrouvons avec fania_fitness. Francisca est à la fois une femme, une sportive, une salarié et une entrepreneuse. Une business woman vous ne trouvez pas ?

 

Pour celles et ceux qui souhaitent lire notre précédente interview → Interview d'une jeune femme courageuse : La Minute Lucy.

 

 

 « Mais en attendant je crée mon espace de bonheur en ayant des objectifs en tête, je savoure chaque petite, moyenne et grande victoire, en refusant d’être spectatrice de ma vie, mais actrice. »

 

 

Pouvez vous vous présenter ?

Bonjour, je m’appelle Francisca ELUKI, née le 29/04/1993 d’origine congolaise (République Démocratique du Congo). Je suis arrivée en France à l’âge de 13 ans et depuis j’y réside.

 

Que faites-vous dans la vie ?

Je suis étudiante en Master 2 «Manager des assurances» et j’occupe le poste de Chargé de compte dans les marchandises transportées. A côté de ça, je suis très active sur les réseaux sociaux @fania_Fitness (15k followers). Je propose des contenus «LifeStyle» ainsi que sportifs à ma communauté et je suis également dirigeante de ma société ELUCIA qui propose des vêtements de Fitness (hommes et femmes) inspirés des motifs wax. Je suis en binôme avec mon associé José Manuel Garcia. Le nom de la marque est Congaña.

 

Avez-vous fait des études ?

Tout à fait ! En primaire j’étais à l’école Saint Patrick à Kinshasa, puis ma première année de collège au «lycée Kabambare» tenu par des sœurs. Arrivée en France à 13 ans, j’ai intégré en 5ème  le collège Flandres à Lille jusqu’à la fin de mon cursus, que j’ai obtenu avec une mention bien, puis poursuivi des études secondaires  au lycée Martin Luther King en Littéraire. Je me suis inscrite en BTS assurance, j’ai poursuivi en Licence d’assurance et maintenant Master en assurance.
 

 

Etes-vous heureuse ?

C’est la question de toute une vie, je suis une adepte de la recherche du bonheur en toute chose, et tout ce qui vient  «parasiter» mon univers, ma pensée, j’ai tendance à l’exclure. Aussi je peux dire que je suis heureuse ainsi, mais pas totalement, car je sais que mon bonheur, mon émancipation totale n’est pas encore arrivée et que je dois aller la chercher. Mais en attendant je crée mon espace de bonheur en ayant des objectifs en tête, je savoure chaque petite, moyenne et grande victoire, en refusant d’être spectatrice de ma vie, mais actrice.

 

 

« De façon général, homme ou femme, n’ayez pas peur de vous lancer. »

 

Depuis quand vous êtes-vous lancée dans l’aventure de l'entrepreneuriat ?

Si on peut estimer que le fait de tenir régulièrement un espace sur les réseaux sociaux, vendre des programmes sportifs, mettre en place des stratégies de marketing et communication pour atteindre notre cible et essayer de rendre  un business rentable, alors oui, cela ferait  donc depuis 2015 que je suis entrepreneure à travers le nom «Fania_Fitness». Mais c’est depuis 2018 que je suis réellement entrepreneure – chef d’entreprise de façon codifié avec la société ELUCIA.

 

Quelles ont été vos motivations pour débuter ?

Au début je voulais partager mon évolution physique avec les autres pour les motiver et leur prouver que l’on peut y arriver, puis j’ai découvert que j’aimais le fait de partager, échanger et créer un business autour du sport, de la beauté, remise en forme etc… Concernant la marque Congaña l’objectif  a été de rassembler autour de thématiques communes : le sport, la mixité, le leadership et l’amour. De réussir le pari d’incorporer du wax dans un textile sportif, et de s’épanouir dans le business et développer cette vision du leadership.
 

Qu’est-ce qui vous motive au quotidien ?

Au quotidien c’est très difficile à déterminer, car plusieurs vagues me motivent,  à commencer par rendre fière ma mère restée à Kinshasa, la force de mon associé et son intelligence remarquable, l’envie de bâtir un empire en Afrique, oui rien que ça, l’envie d’être une femme qui compte pour l’avenir de son pays et qui apporte de l’espoir, du travail et du dynamisme. J’ai pour habitude de mettre en fond sonore quasiment chaque matin des vidéos ou interview de motivations, d’entrepreneurs, d’astuces marketing et autres. Le matin c’est mon da-da.

 

Qu'est-ce que ça vous apporte ?

Ça me permet de rester déterminée et de ne pas trop m’éparpiller et de garder les pieds sur terre. Et ça m’aide à prendre suffisamment de recul pour être critique envers moi  (dans le bon sens, dans le but d’évoluer).

 

Quels sont les principaux challenges auxquels vous avez dû faire face ? 

Ce sont plutôt des challenges à venir, rester compétitif, continuer à proposer de la qualité. Mais sinon l’un des plus gros challenge est lié à l’image de notre marque de vêtements de fitness en wax Congaña, nous devons absolument la faire asseoir en tant que la marque tendance de fitness, originale et qui soude les communautés. Il y a tout un travail gargantuesque à mettre en place sur le plan stratégique.
Sinon pour mon propre compte ce sera accroître ma visibilité, d’attirer des sponsors, d’attirer des partenaires, d’attirer des entrepreneurs afro et de créer une dynamique dans ce sens.

 

Comment organisez-vous votre journée ? Avez-vous des routines de travail ?

Je suis encore en alternance, donc pas totalement libre de gérer mon temps comme je l’entends. Mais généralement les matins je fais quelques abdos, j’écoute soit de la musique, soit des messages de motivation sur Youtube, je vais travailler, j’organise mes publications Instagram, j’analyse les statistiques, je réponds aux mails des partenaires, les fournisseurs. Je fais mes heures en assurances, puis le soir je vais au sport, et le soir je me détends devant Netflix ou la télé, en prenant soin de m’éloigner de mon téléphone. Car toute la journée je suis hyper connectée.
Je n’ai pas vraiment de routine de travail à ce stade, je traite les informations par ordre d’arrivée et d’urgence. Et j’ai également des rendez-vous d’affaires avec des partenaires potentiels.

 

Des conseils pour les entrepreneurs débutants ?

Le seul conseil que je peux donner aux femmes en particulier c’est de ne pas s’avouer vaincue, et affirmer votre caractère. Sous prétexte que vous êtes une femme, les hommes ne vous accorderont pas du crédit, et ce sans même faire exprès. Gagnez leur respect tout en gardant votre touche de féminité et votre sens aigu des détails. De façon général, homme ou femme, n’ayez pas peur de vous lancer.

 

Avez-vous un mentor ou un modèle ?

Je n’ai pas de mentor, à mon plus grand regret, je pense que c’est important d’avoir une personne qui vous guide et vous présente à son réseau et qui vous permet de vous révéler au monde. Mais ça viendra. Sinon j’ai pour modèle artistique Beyoncé pour sa beauté, sa force et le contrôle de son image. Sur le plan du business et de l’image liée aux réseaux sociaux et divertissement, j’apprécie beaucoup la force, la joie et le selfwomanmade de Bonang Mateba. Vous remarquerez que je fais attention à l’impact de l’image, car j’estime que c’est à travers le contrôle de notre image qu’on peut réussir à faire passer le message que l’on veut et rester soi, et ne pas se laisser influencer par n’importe qui ou n’importe quoi.

 

Avez-vous l'impression d'évoluer ?

Oui, je trouve qu’il y a une évolution entre la Francisca de ses débuts et celle d’aujourd’hui, je suis moins  dans l’obsession de ressembler à telle ou telle personne (sûrement une immaturité considérable à mes 20 ans). Aujourd’hui, je ne souhaite ressembler à personne d’autre qu’à moi. Et je pense que ceux qui me suivent l’ont remarqué et acceptent ma différence, mon côté pudique et ma réelle envie de réussite dans les affaires. Et puis j’accepte aujourd’hui de ne pas être parfaite, de ne pas avoir un corps comme «on le voudrait», j’accepte d’être frustrée, j’accepte d’être heureuse, j’accepte mes émotions. Même si je ne vous cache pas que j’ai encore du boulot à faire dessus, j’exprime rarement mes «émotions et sentiments » j’ai une grande pudeur sur ça.

 

Quels sont vos prochains objectifs ?

Mes prochains objectifs sont de valider mon Master 2, de faire plusieurs événements de qualité pour mon propre compte et celui de notre marque Congaña. Faire en sorte de compter parmi les influenceuses business afro de notre génération et toujours apporter une image positive à l’image de la femme.
 

 

« Pourquoi vouloir à tout prix prouver des choses lorsqu’on connait sa valeur ? Ça viendra tout seul. »

 

Selon vous, pourquoi il y a moins de femmes entrepreneurs que d'hommes ?

Il y’a moins de femmes parce que vous le dites. Depuis la nuit des temps les femmes sont d’excellentes entrepreneures, si on réfléchit bien ce sont toujours les femmes qui tiennent les finances du foyer, parce que meilleure gestionnaire, ce sont les femmes qui gèrent le foyer dans sa globalité, parce que meilleure organisation du temps et pluralité des tâches. C’est juste que nous étions et sommes dans l’ombre. Mais aujourd’hui les femmes sont de plus en plus présentes, tiennent des commerces, dirigent des sociétés, font avancer le monde. Mais sachons également que nous vivons dans une société patriarcale qui aura toujours du mal à mettre en avant les prouesses des femmes, mais vous savez quoi ? Pourquoi vouloir à tout prix prouver des choses lorsqu’on connait sa valeur ? Ça viendra tout seul. 

Citez un avantage qu'aurait la femme sur l'homme dans le business ?

Comme cité plus haut il y en a plusieurs, mais celui à travers lequel la femme excelle ce sont les détails. Nous misons beaucoup sur les détails et ce qui fait la différence lors d’une présentation de projet, d’un événement, d’une organisation quelconque. Les détails, et bien sûr la capacité à gérer de front plusieurs tâches et puis on présente quand même bien je trouve, on a une classe propre à nous (haha).

De la même manière, citez un inconvénient ?

L’inconvénient est que nous avons toujours ce besoin maladif de reconnaissance auprès des hommes, ce qui fait que nous agaçons certainement. Si vous remarquez bien, les femmes qui ne se comparent pas aux hommes et se contentent à travers leur attitude de se sentir égale voire supérieure, ne se battent pas avec les hommes, elle existe et c’est tout. Mais l’un des soucis majeurs est que la femme doit toujours faire un choix entre sa carrière et sa vie de famille, chose que l’homme n’a pas à faire.

Que diriez-vous aux femmes pour les inspirer ?

Qu’elles doivent avoir confiance en leur plein potentiel, qu’elles arrêtent de courir derrière l’approbation des hommes. Qu’elles arrêtent de vouloir se comparer, elles ont déjà vaincu plusieurs batailles, il est temps d’être épanouie et de mettre en avant toute nos qualités, à savoir la douceur, la force intérieure, le sens du détail, la multiplication des tâches et toutes autres qualités propres à chacune.

 

 

Pour en découvrir davantage sur Francisca, nous vous conseillons de jeter un œil sur son Instagram : https://www.instagram.com/fania_fitness/?hl=fr

 

 

 

 

1 commentaire

  • author
    Pilar
    Oct 11, 2019 at 13:09

    How’s it going, illyosofficial?

    OK, I‘ve always wanted to be Instagram-famous, too.

    If you’re like me, you’ve scrolled through Instagram, wondering “how do these darn people get so famous”?

    I want you to imagine that it’s Friday and you’ve just woken up from a sound sleep.

    Roll over, check your cell.

    Navigate your way to Instagram.

    You‘re surprised at what is waiting for you: Over 738 likes on a single one of your pictures! There, you can see a a huge amount of likes on your pictures—over 652 on a single photo alone.

    You put your super-duper soft slippers on and head to the kitchen for some coffee. After putting on the kettle, you pull out your phone again.

    Bam! Another 87 likes.

    Here comes another one. This time it is not a like but a message from one of your followers. They commend you on your success and let you know they adore waking up to your content.

    The kettle blows and you pour your tea. When you flip out your phone, there’s another message—this time from a young girl—thanking you for posting. She follows you religiously and you are an inspiration.

    As you sip your tea, you start typing up a response. But then your phone buzzes.

    Oops, another hit. But no time to write back—you’ve got to hit the gym.
    Anyways, you get the point. This is the life of an Instagram celebrity. I should know, because I’ve made many of them.

    Now, this is the point in time where you learn to take control of your Instagram.

    Imagine if you increased your engagement by 100%, or 1000%?

    It is not difficult to do, although almost no one does. Just check out our website. There, you’ll learn how to garner Instagram likes and followers like mad…easily.

    Automagically see tons of likes on your images just minutes after posting.

    If you are anything like our other clients, you’ll have a great chance of hitting the “Top Post” section in a very short time.

    This is all great, but you’ve actually got to put in the work to make it happen. OK, you got me, it’s not real work.
    1. Click https://rhymbo.surf
    2. Enter your Instagram username.
    3. 10 – 15 likes are going to be sent to your 3 most recent pictures. Just like that.

    Hitting the Top Post page will 10X your InstaGrowth. But you’ve got to do more than just want it—you’ve got to do something about it. Are you willing?

    Happy image-uploading.

Laissez un commentaire

Livraison offerte

Livraison gratuite dans le monde entier

Produits de qualité

Nous recherchons la meilleure qualité pour nos produits

Retour

Nous acceptons les retours en cas de vice avéré du produit

Service client

Vous pouvez nous contacter par mail 7j/7 et 24h/24 à l'adresse suivante : contact@illyos.com